La réticence



Catalogue LRT, Dossier 01, Chemise 01, Page 00027

00027

disposé des coussins. La chambre comptait deux petitesfenêtres. L'une d'elle
donnait sur le port, et, de l'autre, je pouvais voir une partie de la
route qui bordait un enclos abandonné livré aux mauvaises herbes, où un figuier solitaire, rabougri
et désséché, ployait sous le poids de ses branches mortes. Un âne, un peu
plus loin, broutait du fenouil et quelques mauvaises herbes entre divers
détritus, des vieilles planches, des pneus décomposés abandonnés, une barque de pêche
à l'envers, percée de part en part, qui pourrissait sur place. unéventré qui retournée

Contributions de