La réticence



Catalogue LRT, Dossier 01, Chemise 01, Page 00013

00013


J'étais arrivé à Sasuelo à la fin du mois d'octobre. C'était déjà
le début de l'hiver, et la saison touristique touchait à sa fin. Un
taxi m'avait déposé un matin sur la place du village, avec mes valises
et mes sacs. Le chauffeur m'avait aidé à détacher la poussette de mon
fils que nous avions fixée tant bien que mal avec des cordes sur la
galerie de lvieille voiture, une vieille diesel dont il n'avait pas coupé le moteur et qui continuait de ronronnait à l'arrêt sur la place du village et m'avait indiqué la direction du seul hotel du village
avant de repartir. J'avais remis la poussette d'aplomb et, laissant mes valises
sur la placeà côté d'un banc, j'avais pris la direction de l'hôtel, mon
fils devant moi dans la poussette, qui se retournait de temps à autre pour
me regarderjouait avec son phoque en peluche, absorbé qu'il était dans le spectacle de son phoque en peluche. seul au monde, absorbé dans le spectacle de son phoque en pelucheq ui ne se préoccupait de rien et méthodique jouait avec son phoque en peluche, le tournant et retournantméthodiquement dans tous les sens. sous toutes les coutures.

Contributions de